BARON. [Cher]

Par Michel Pigenet

Conducteur des Ponts et Chaussées affecté sur les chantiers du chemin fer, Baron fut l’un de ces militants berrichons de niveau intermédiaire grâce auxquels s’opéra, en 1848, la jonction entre les aspirations sociales ouvrières et les idéaux républicains.

En mai 1848, son intervention fut décisive dans la conduite et la prolongation du mouvement de grève suivi par quelque 1 000 à 1 200 ouvriers des chantiers du chemin de fer ouverts dans le canton de Nérondes (Cher). Son rôle lui valut de présider la réunion constitutive de la Société philanthropique de secours mutuels fondée par les terrassiers. En réplique aux démarches du maire et de treize de ses conseillers qui réclamaient des sanctions contre lui, une pétition fit valoir que Baron avait toujours défendu les principes de la « glorieuse République ». Plus tard, le procureur général devait noter combien Baron avait « empoisonné (la) contrée de ses doctrines et de ses chansons démagogiques ». Révoqué, l’ancien conducteur de travaux tenta de s’établir comme instituteur libre à Nérondes en 1850. Redouté de l’administration et de la police, tenu pour « candidat socialiste aux prochaines élections du Cher », parce qu’il avait écrit une brochure La Foire aux candidats, le procureur général de Bourges rendait compte ainsi le 29 janvier 1850 de ce qu’il avait échafaudé contre lui : « Après avoir fait saisir l’écrit intitulé La Foire aux candidats, j’ai fait citer directement Baron devant les assises du Cher pour avoir cherché à troubler la paix publique en excitant au mépris et à la haine des citoyens les uns contre les autres. J’ai cru devoir porter la parole dans cette affaire. Baron, d’après la déclaration affirmative du jury sur les deux questions posées et sans circonstances atténuantes, a été condamné par la Cour à six mois d’emprisonnement et 100 F d’amende. L’effet sur l’opinion sera salutaire. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article510, notice BARON. [Cher] par Michel Pigenet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 31 août 2017.

Par Michel Pigenet

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/359 (5) ; BB 30/394. — Arch. Dép. Cher, 23 M 61.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément