ADAM Prosper, Gaspard, Ephège

Né le 16 janvier 1848 à la Possession Saint-Paul (île de la Réunion) ; demeurant à Paris, 6, rue des Fontaines ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie, mort au cours d’une évasion en mars 1875.

Il était célibataire. Engagé volontaire pour sept ans, en 1866, au 44e régiment de ligne, il y fut incorporé le 24 octobre ; le 31 août 1870, il était blessé près de Metz ; il s’évada de l’ambulance en novembre, travailla à Metz, puis quitta son patron en février 1871 après un vol de 600 f. et vint à Paris.
Le 13 avril, il s’enrôlait dans les Turcos de la Commune. Arrêté à Paris en juillet 1871, il fut condamné à un an de prison pour le vol des 600 f., et, le 9 décembre 1872, par le 18e conseil de guerre, à la déportation simple et à la dégradation militaire, peine commuée, le 8 mai 1879, en dix ans de bannissement et remise le 13 mars 1880 ; mais il s’était enfui de Nouvelle-Calédonie le 12 mars 1875, avec une vingtaine de communards dont Rastoul et Duchesne. Ils périrent en mer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51011, notice ADAM Prosper, Gaspard, Ephège, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/789.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément