ADIER Jean-Pierre

Communard

Né à Bessamorel (Haute-Loire) — ailleurs : Bessin-Maurel (Haute-Marne) — le 26 mai 1827 ; marié en secondes noces, il était père de deux enfants et habitait Paris où il était maçon après avoir servi quatorze ans comme soldat, dont la moitié dans la garde. Sous le gouvernement de la Défense nationale, il fut nommé sergent, puis sous-lieutenant et lieutenant au 142e bataillon. Il fut réélu lieutenant le 22 mars et, du 15 avril au 15 mai, demeura en permanence à la préfecture de police. Il se cacha du 19 au 28 mai, puis fut arrêté le 25 juin. Le 9e conseil de guerre le condamna, le 4 décembre 1871, à la déportation simple et à la dégradation civique, peine commuée, le 14 février 1878, en sept ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51018, notice ADIER Jean-Pierre , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/733 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément