AGOSTI Joseph, Pierre, Vincent

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 2 octobre 1853 à Paris (ancien IXe arr.) ; domicilié à Paris, 25, rue Brantôme (IIIe arr.), fumiste ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Fils d’un immigré italien originaire de Cannobio (Piémont), fumiste à Paris, marié à une française ; Agosti travaillait comme fumiste avec son père. Il s’engagea pendant le Siège de Paris dans la 6e puis la 4e compagnie du 238e bataillon de la Garde nationale, il servit la Commune comme garde au 169e bataillon.
Il fut condamné, le 23 mars 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il fut amnistié en 1879 et ramené par le Navarin, il se maria à Paris en 1880 avec une couturière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51044, notice AGOSTI Joseph, Pierre, Vincent par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 août 2019.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/830 et BB 27. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. Dép. Paris, D2R4 45 et 151. — Arch. Min. Guerre, GR 8 J 16e conseil 382 (n°349).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément