ALEXIS Paul

Né le 16 juin 1847 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), mort le 28 juillet 1901 à Levallois-Perret ; journaliste ; communard ; socialiste.

Pendant la Commune de Paris, Paul Alexis fut garde au 225e bataillon fédéré, et le 9e conseil de guerre le condamna par contumace, le 29 janvier 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; lorsqu’il purgea sa contumace il fut acquitté par le 3e conseil, le 5 mai 1875.

Dans les années 1880, il écrivit dans Le Cri du Peuple de Jules Vallès, sous le pseudonyme Trublot.
Proche de Zola, Paul Alexis publia de nombreux ouvrages tout au long des années 1880 et 1890.

Il fut activement dreyfusard, signant dès janvier 1898 la première pétition dreyfusarde (« Paul Alexis, homme de lettres »). C’est dans la dynamique de l’affaire Dreyfus qu’il adhéra au Parti ouvrier socialiste révolutionnaire (POSR) ; il figura sur la liste du POSR pour les élections municipales de mai 1900 à Levallois-Perret (Seine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51098, notice ALEXIS Paul, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 novembre 2022.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 2021). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Philippe Oriol, Notice Paul Alexis du Dictionnaire de l’affaire Dreyfus. — Notice de la BNF. — L’Aurore, 21 janvier 1898. — La Petite République, 22 février 1899, 11 mai 1900 et 31 juillet 1901. — Notes de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément