ALLARD Jules, Victor

Né le 8 décembre 1849 à Gentilly (Seine) ; demeurant à Paris ; célibataire ; maroquinier ; communard.

Durant le 1er Siège, Jules Allard appartint à la 4e compagnie de marche du 101e bataillon et suivit ce bataillon dans ses sorties. Le 3 avril 1871, il alla à Neuilly, pour trois jours ; le 8, il fut conduit à Issy ; du 15 au 21 avril, il était au fort de Bicêtre ; le 21, il partit pour Arcueil-Cachan et rentra le 22 à Paris. Il fut fait prisonnier le 25, place Jeanne-d’Arc (XIIIe arr.). On a dit au 14e conseil de guerre qu’il fréquentait les réunions publiques. Allard fut condamné, le 2 mai 1872, à la déportation simple avec dégradation civique : peine commuée, le 19 décembre 1876, en huit ans de détention, avec remise de deux ans le 2 avril 1878. Il était arrivé à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) par le Tage, le 9 octobre 1877. Il fut gracié le 10 mai 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51129, notice ALLARD Jules, Victor , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/749 et BB 27. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 2812.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément