ALLEST Charles, Antoine, Émile

Né le 8 septembre 1828 à Bellenglise (Aisne) ; marié ; cordonnier ; communard.

Maréchal des logis dans la Garde nationale durant le Siège, il devint lieutenant après le 18 mars 1871. Le 27 ou le 28 mai, il combattait encore dans le XIe arrondissement ; c’était un « homme convaincu, a servi jusqu’à la fin, on le croit fusillé, sa femme porte le deuil ». Le 5e conseil de guerre le condamna, le 11 décembre 1872, par contumace, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il obtint sa grâce le 29 mars 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51136, notice ALLEST Charles, Antoine, Émile , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/850. — Arch. Min. Guerre, 5e conseil. — Arch. PPo., condamnés par contumace.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément