AMBIEZ Jean Henri

Né vers 1851 en Dordogne ; comptable à Paris ; communard.

Henri Ambiez, accusé, à la faveur d’un mouvement insurrectionnel, de s’être immiscé sans titre dans des fonctions publiques militaires et d’avoir exécuté les actes de ces fonctions, fut condamné le 15 décembre 1871 à 18 mois de détention par le conseil de guerre, 1re division militaire de Chartres (Eure-et-Loir). Il débarqua à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) le 15 janvier 1872 d’où il fut transféré le 8 septembre 1872 à Embrun (Hautes-Alpes).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51174, notice AMBIEZ Jean Henri , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 1195. — Note de J.-Y. Mollier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément