ANDRÉ Annet

Né le 1er janvier 1821 au Creusot (Saône-et-Loire) ; demeurant à Paris ; marié, père de quatre enfants ; tailleur sur cristaux ; communard.

Caporal à la 6e compagnie sédentaire du 178e bataillon de la Garde nationale durant le 1er Siège, il continua après le 18 mars 1871 et fut nommé, le 27, sergent, à la même compagnie. Arrêté au village des Lilas par les Prussiens, il fut condamné le 6 mai 1872 pour port d’armes prohibées et uniforme illicite, par le 5e conseil de guerre, à cinq ans de détention. Il fut incarcéré à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) le 2 décembre 1872. Sa peine ayant été réduite à trois ans le 16 décembre 1874, il fut libéré le 6 mai 1875. Son fils qui appartenait au même bataillon fut condamné, par le conseil de guerre de Chartres, à un an de prison. Voir André François.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51223, notice ANDRÉ Annet , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/765. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 1832.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément