ANDRÉ François

Né le 4 septembre 1854 à Paris ; y demeurant, 56, rue de Javel (XVe arr.) ; célibataire ; graveur sur métaux ; communard.

Durant le premier Siège de Paris, il fut garde au 178e bataillon, qui ne fut sérieusement organisé que sous la Commune. Son père, Annet André, y était sous-officier. André n’y fit du service qu’à partir du 10 mai 1871, à la 3e compagnie de marche. Le 28 mai, il sortit par la porte de Romainville et se livra aux Prussiens. Le 15e conseil de guerre le condamna à un an de prison et cinq ans de surveillance de la police.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51233, notice ANDRÉ François , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/748.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément