ANDRIEU Jeune

Délégué du Comité des ouvriers charpentiers de Carcassonne (Aude).

Domicilié à Carcassonne, rue de la Digue, n° 33, faubourg des Jacobins. Le 25 juin 1870, il adressa au préfet de l’Aude une pétition pour que le salaire journalier de 2 f. 40 soit porté à 3 f. 25 pour les journées d’été et 3 f. pour les journées d’hiver à compter du 1er septembre 1870 « afin que nos patrons soient avisés pour les nouveaux engagements qu’il auront à prendre, tout en ayant le temps de terminer ceux déjà accomplis ». La pétition portait 17 signatures.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51251, notice ANDRIEU Jeune , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Aude, 163 M 15, ancien 23 M 15.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément