ANGENOT Armand, Abraham

Né le 6 avril 1835 à Arcis-sur-Aube (Aube) ; demeurant à Paris, 61, rue du Faubourg-Saint-Martin (Xe arr.) ; marié, père de deux enfants ; marchand de vins ; communard.

Armand Angenot était sergent pendant le 1er Siège de Paris à la 5e compagnie sédentaire du 108e bataillon de la Garde nationale et continua pendant la Commune, sans avoir été poussé par le besoin, puisqu’il avoua n’avoir jamais touché la solde. Il fut arrêté le 14 juillet 1871 et déféré au 5e conseil de guerre ; on rappela qu’il avait été condamné en 1867 à 50 f. d’amende pour mise en vente de vin falsifié. Il fut condamné le 31 octobre 1871 à deux ans de prison et dix ans de privation de ses droits civiques ; le reste de sa peine lui fut remis le 26 octobre 1873, mais la privation de ses droits maintenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51272, notice ANGENOT Armand, Abraham , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/777.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément