ANGOT Faustin, Louis

Né le 12 novembre 1828 à Maromme (Seine-Inférieure) ; marié, père de trois enfants ; marchand des quatre saisons ; ancien soldat ; communard.

Il fut durant le 1er Siège de Paris simple garde au 122e bataillon. Malade d’une fluxion de poitrine depuis les 3 ou 4 mai 1871 jusqu’à l’entrée des troupes de Versailles, il fut traduit devant le 14e conseil de guerre où l’on rappela une condamnation antérieure, par le conseil de guerre de Lyon, à un an de prison pour vente d’effets militaires. Il fut condamné à dix ans de détention et à la dégradation civique, peine réduite de cinq ans le 16 mai 1872 ; on notait à Thouars Deux-Sèvres), en juillet 1876, qu’il « a conservé intacts des instincts d’insurgé ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51281, notice ANGOT Faustin, Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/739.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément