ANSANAY Alex, Pierre, Marie

Né à Gentilly (Seine) vers 1846 ; demeurant à Paris, rue de Chaudron (Xe arr.) ; vernisseur sur cuivre ; communard.

Durant le 1er Siège de Paris, il appartint au bataillon des gardes mobiles de la Seine et fut licencié au début de mars 1871. Sous la Commune de Paris, il accepta un emploi de brosseur et ordonnance du colonel Landry, commandant la place de Villejuif ; devenu homme de confiance de Landry qui l’appelait Garibaldi, il participa à l’arrestation de Lancrenon, instituteur à Villejuif, et de son domestique. Landry aurait été révoqué le 10 mai et Ansanay aurait alors cessé tout service.
Le 12e conseil de guerre le condamna, le 13 avril 1872, à cinq ans de réclusion ; un an lui fut remis le 19 juin 1875. Il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51292, notice ANSANAY Alex, Pierre, Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 novembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/773.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément