ANTOINE Joseph

Né le 29 novembre 1850 à Alabuy, province du Luxembourg belge ; Belge d’origine ; paveur.

Engagé volontaire en 1870 pour la campagne de la Loire, il devint sous-officier et rentra le 16 mars 1871 à Paris. Le 2 mai, il s’engagea au 270e bataillon de chasseurs fédérés. Après l’entrée des troupes de Versailles, il combattit à la barricade du boulevard de Clichy, puis fut blessé à celle de la rue du Faubourg-Saint-Martin (Xe arr.). Le commissaire de police du quartier Saint-Lambert donna sur lui des renseignements favorables. Le 12e conseil de guerre avait prononcé contre lui la peine de dix ans de bannissement, mais le jugement fut révisé et le 13e conseil le condamna, le 8 mars 1872, à la déportation simple et à la dégradation civique, peine commuée, le 14 mai 1872, en dix ans de bannissement. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51305, notice ANTOINE Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/740. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément