ANTONI (ou ANTONY) Félix

Né le 25 avril 1818 à Bruxelles (Belgique) ; doreur sur bois ; communard.

Durant le Siège et la Commune de Paris, il servit à la 8e compagnie sédentaire du 241e bataillon de la Garde nationale, tantôt comme lieutenant, tantôt comme sergent, « suivant le bon plaisir des hommes qu’il commandait ». Il fut fait prisonnier à Passy le 22 mai, et le 10e conseil de guerre le condamna, le 27 avril 1872, à la déportation simple et à la dégradation civique, peine commuée, le 4 janvier 1877, en six ans de détention, et remise, la même année, sous condition d’expulsion. Voir F. Zingé. Il arriva en Belgique le 29 novembre 1877 et s’installa à Bruxelles. L’année suivante, il partit se fixer à Liège. Il était marié, père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51308, notice ANTONI (ou ANTONY) Félix , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/768 et BB 27. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément