ANYS-EL-BITTAR

Communard

« Libanais ou Syrien, ou né en Syrie de parents algériens dont il avait gardé la nationalité. »
À la demande d’Élie Reclus nommé directeur de la Bibliothèque Nationale par la Commune de Paris, Anys-el-Bittar fut chargé de travaux spéciaux à la section des manuscrits (langues arabe et syriaque) de la Bibliothèque Nationale (J.O. Commune 13 mai 1871). Le 17, le gouvernement de Versailles désignait pour les mêmes fonctions Léopold Delisle que Reclus avait révoqué.
Anys-el-Bittar ne fut pas inquiété après la Commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51311, notice ANYS-EL-BITTAR , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 septembre 2018.

SOURCE : H. Dubief, « L’administration de la Bibliothèque nationale pendant la Commune », Le Mouvement Social, n° 37, octobre-décembre 1961.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément