ARAGNOL Jean-Baptiste

Né vers 1847 ; communard.

Sous la Commune de Paris, Aragnol travailla comme secrétaire de Garnier Joseph, auprès du jury recrutant des vérificateurs des poids et mesures. Il fut, pour ce chef, condamné, le 24 octobre 1871, par la 10e chambre du tribunal correctionnel, à quatre mois de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51315, notice ARAGNOL Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 juillet 2019.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 25 octobre 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément