ARBELOT Louis, Alexandre

Né le 26 octobre 1850 à Paris ; communard.

Soldat au 110e régiment d’infanterie, entré au début du Siège au 169e bataillon où il obtint, paraît-il, le grade de sergent-major ; incorporé en septembre 1870 à un régiment de ligne. Le 2 février 1871, il obtint la permission d’aller chercher sa mère, rue des Acacias (XVIIe arr.), à condition de venir chaque jour répondre à l’appel : il ne reparut plus à sa compagnie. Il serait entré le 15 avril au 169e bataillon fédéré comme élève-fourrier ; il s’agissait de son ancien bataillon. Puis il fut employé aux écritures du général Eudes. Il aurait quitté le palais de la Légion d’honneur le 22 mai et fut arrêté chez sa mère le 24, relâché, puis arrêté de nouveau en juin 1873. Plusieurs pièces lui attribuent la qualité de sergent-major secrétaire du général Eudes ou du colonel chef d’état-major de ce général. Le 18e conseil de guerre le condamna, le 12 septembre 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée, peine commuée, le 4 mars 1874, en cinq ans de prison avec dégradation civique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51319, notice ARBELOT Louis, Alexandre , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/798.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément