ARCHENAULT Bruno

Né le 30 octobre 1821 à Semoy (Loiret) ; cartier, domicilié, 38, rue Giovama (?) ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il avait été condamné en 1870 à huit jours de prison pour vol. Lieutenant durant le 1er Siège de Paris à la 5e compagnie du 104e bataillon de la Garde nationale, il avait été nommé en mars 1871 par sa compagnie l’un des cinq délégués chargés d’élire entre eux un délégué au Comité central ; sous l’insurrection, il devint capitaine.
Le 19e conseil de guerre le condamna, le 5 août 1872, à la déportation simple ; il fut débarqué à Nouméa le 9 août 1874. Sa peine fut commuée, le 19 octobre 1876, en cinq ans de détention.
Il était marié, père de quatre enfants, mais vivait en concubinage.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51333, notice ARCHENAULT Bruno , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/768. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément