ARMAND Eugène, Henri

Né le 19 janvier 1837 à Valvignères (Ardèche) ; maréchal-ferrant ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il demeurait à Paris, 35, rue Traversière (XIIe arr.) ; il avait servi quatorze ans dans les chasseurs à cheval. Durant le 1er Siège de Paris, il fut sous-lieutenant puis capitaine au 144e bataillon de la Garde nationale ; au début d’avril 1871, sous la Commune, il en fut nommé commandant. Présent dans le secteur d’Ivry, il signa le 23 mai le procès-verbal de délibération qui condamnait à mort Philbert, employé de la compagnie du chemin de fer d’Orléans ; Philbert fut exécuté. Le 14e conseil de guerre condamna Armand, le 9 octobre 1872, à la déportation simple. Il fut débarqué à Nouméa le 9 août 1874. Il était marié, père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51363, notice ARMAND Eugène, Henri , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 27 et H colonies 70. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément