ARNAUD Jacques

Né le 20 mars 1831 à Marcilly-le-Pavé (Loire) ; demeurant à Paris, rue des Gobelins (XIIIe arr.) ; journalier ; communard.

Ancien militaire, il devint sergent au 185e bataillon de la Garde nationale durant le 1er Siège de Paris et ne reprit son service que quinze jours après le 18 mars 1871 ; il refusa le grade de lieutenant et rendit ses galons de sergent à la fin d’avril, tout en continuant à servir comme simple garde. Il alla à Villejuif, Gentilly, Cachan, Arcueil, fit le service des tranchées à Bourg-la-Reine, une reconnaissance aux Hautes-Bruyères et à Choisy-le-Roi, occupa, le 24 mai, le fort de Bicêtre, revint le 25 à Paris et fut fait prisonnier le même jour, place Jeanne-d’Arc (XIIIe arr.).
Le 8e conseil de guerre le condamna, le 19 décembre 1871, à la déportation simple ; peine commuée, le 23 juin 1872, en cinq ans de prison et dégradation civique avec remise du reste sauf la dégradation civique le 16 décembre 1874.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51382, notice ARNAUD Jacques , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/750.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément