ARNOUT Victor, Nicolas

Né le 10 mars 1836 à Barastre (Pas-de-Calais) ; demeurant à Paris ; coupeur pour tailleurs ; communard.

Tambour au 239e bataillon durant le 1er Siège de Paris, Victor Arnout resta simple garde au même bataillon après le 18 mars 1871 ; sa femme fut condamnée en même temps que lui : on la voyait pendant l’insurrection vêtue d’une robe à carreaux rouges et armée d’un revolver. Arnout rentra chez lui le 25 mai et nia avoir prêté un concours actif à la Commune ; il avait refusé dans le même temps de payer à sa propriétaire son loyer et du vin qu’il lui avait fait remettre. Le 19e conseil de guerre le condamna, le 23 décembre 1871, à cinq ans de détention, peine réduite à trois ans, le 14 juin 1873.
Il était marié, sans enfant. Voir Martine, Éléonore Arnoult, certainement femme d’Arnout Victor, Nicolas, en dépit de l’orthographe du nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51405, notice ARNOUT Victor, Nicolas , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/739.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément