ARTAUD Joseph

Né le 27 novembre 1830 à Paris ; y demeurant 29, rue Maubuée — mais il n’avait habité qu’un mois à l’adresse indiquée ; employé de commerce ; communard, condamné à la déportation, mort le 10 juin 1873 pendant le transport vers la Nouvelle-Calédonie.

Ancien militaire libéré avec le grade de sergent, engagé volontaire au 98e régiment de ligne pendant la guerre avec la Prusse, il rentra à Paris le 13 mars 1871 et resta à la caserne Napoléon jusqu’au 10 avril ; il entra alors comme sergent dans la 2e compagnie de marche du 162e bataillon de la Garde nationale.
Blessé le 24 mai sur la barricade de la rue de l’Université, il fut condamné, le 7 mai 1872, par le 16e conseil de guerre, à la déportation simple. Embarqué sur le Calvados (6e convoi), il mourut à bord le 10 juin 1873, et son corps fut jeté à la mer.
Son dossier porte la mention : « Décédé, classer, 20 mai 1879 ». Il était marié, père d’un enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51419, notice ARTAUD Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/769. — Notes de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément