ASTIER Joseph

Né le 6 avril 1845 à Aydat (Puy-de-Dôme) ; marchand d’habits ; communard.

Célibataire, Joseph Astier avait été condamné en 1864 à 50 f. d’amende pour chasse en temps prohibé. Durant le 1er Siège, il appartint à la compagnie de marche du 118e bataillon de la Garde nationale et continua sous la Commune de Paris. Le 14 mai 1871, il était à la Grange-Ory ; il fut blessé le 16, évacué sur l’ambulance d’Arcueil, puis à Bicêtre. Le 19e conseil de guerre le condamna, le 27 novembre 1872, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51445, notice ASTIER Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/746.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément