AUCHÊNE Émile, Jean-Baptiste

Né le 10 mars 1839 à Morsang-sur-Orge (Seine-et-Oise, Essonne) ; cocher ; communard ; déporté en Nouvelle-Calédonie.

Fils de Jean-Baptiste Auchêne, maçon, et d’Henriette Philippe, blanchisseuse, Émile Auchêne était domicilié dans sa commune de naissance. Simple garde au moment du 18 mars 1871, il fut élu lieutenant quelques jours après ; il était à Châtillon le 3 avril, courant mai à Malakoff, Gentilly, Cachan. Il rentra à Paris le 25 mai et se dirigea sur Belleville ; les Prussiens l’arrêtèrent le 28 à la porte de Romainville.
Le 14e conseil de guerre le condamna, le 5 décembre 1871, à la déportation dans une enceinte fortifiée, peine commuée, le 27 mars 1872, en déportation simple, et remise le 20 avril 1879. Il rentra en France par la Loire.
Il était marié, sans enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51501, notice AUCHÊNE Émile, Jean-Baptiste , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 juillet 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/734 ; BB 27 et H colonies 70. — État civil de Morsang-sur-Orge, 1839, Naissances, Acte n°3 (Filae). — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément