AUGEY Louis, François

Né le 8 avril 1829 à Paris ; y demeurant, 154, avenue d’Italie (XIIIe arr.) ; charpentier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Ancien militaire, libéré avec un certificat de bonne conduite, Louis Augey était pendant la guerre lieutenant dans une compagnie sédentaire du 177e bataillon de la Garde nationale. Il fut fait prisonnier par les Versaillais, le 25 mai 1871, place d’Italie, alors qu’il était toujours sous-lieutenant, dit-il, mais la police affirma qu’il était lieutenant ; on le signala comme d’opinions exaltées, et le 8e conseil de guerre le condamna, le 23 mars 1872, à la déportation simple. Il fut débarqué à Nouméa le 9 février 1873. Amnistié, il rentra par le Calvados.
Il était marié, père d’un enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51534, notice AUGEY Louis, François , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/747. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément