AUGROS Ulysse

Né le 3 mai 1835 à Vitry-aux-Loges (Loiret) ; charpentier ; communard ; déporté en Nouvelle-Calédonie.

Ulysse Augros était le fils de Jacques Augros, charpentier, et de Scolastique Martineau.
Il participa aux combats du 1er Siège de Paris, notamment celui de Champigny, puis s’enrôla, le 18 avril 1871, dans les troupes fédérées. Il appartint à la 4e batterie d’artillerie fédérée et fut arrêté, les mains noires de poudre, le 24 mai.
Le 14e conseil de guerre le condamna, le 15 février 1872, à la déportation simple. Il fut ensuite amnistié et ramené par le Var. Le 4 septembre 1879, il était de retour à Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51542, notice AUGROS Ulysse , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 juillet 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/846. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — La République française, 5 septembre 1879. — État civil de Vitry-aux-Loges, 1835, Naissances, Acte n°22 (Filae). — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément