AULET Jules, dit Rustiquelet

Né le 15 janvier 1853 à Corbeil (Seine-et-Oise) ; orphelin ; tailleur de limes ; communard.

Pendant le 1er Siège de Paris, Jules Aulet travailla dans une cartoucherie et, après l’armistice, reprit son métier, mais il fut congédié pour manque d’ouvrage et entra, au début de mai 1871, à la 3e compagnie de marche du 192e bataillon de la Garde nationale. Il resta une douzaine de jours à Neuilly. Rentré à Paris, envoyé à Passy, il fut fait prisonnier le 22 mai.
Le 3e conseil de guerre le condamna, le 15 juin 1872, à un an de prison, après que le commissaire de police du quartier de la Roquette eût donné de bons renseignements sur son compte ; remise lui fut faite de sa peine, le 7 octobre 1872. Il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51548, notice AULET Jules, dit Rustiquelet , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/763.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément