AUPETIT Jean, Paul

Né le 19 février 1839 à Paris ; y demeurant ; marinier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Célibataire, il avait servi sept ans au 55e régiment de ligne et était devenu sergent, mais avait été libéré sans certificat de bonne conduite parce que condamné, en 1858 et 1860, à trois mois et treize mois de prison pour vol. Il fut rappelé en 1870 et versé au 36e régiment de marche, fit la campagne de la Loire et fut libéré avec grade de sous-officier.
Il arriva à Paris le 21 mars 1871 et s’enrôla peu après au 73e bataillon de la Garde nationale. Le 22e conseil de guerre le condamna, le 29 avril 1872, à la déportation simple. Il fut débarqué à Nouméa le 8 décembre 1873. Sa peine fut commuée, le 24 février 1877, en huit ans de détention, réduite à 1 an le 12 avril 1877. Il fut incarcéré le 9 octobre 1877 à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) et libéré le 23 décembre 1878 par remise de peine du 12 décembre 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51558, notice AUPETIT Jean, Paul , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/777 et BB 27.— Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 2815. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément