AVIEZ Fidèle, Aimable, Joseph

Né le 19 mars 1818 à Béthune (Pas-de-Calais) ; journalier ; communard.

Marié avec une veuve mère de cinq enfants, il vivait malgré cela en concubinage. Ancien soldat, de 1841 à 1867, au 63e régiment d’infanterie, il appartint durant le 1er Siège de Paris au 118e bataillon de la Garde nationale, passa le 8 mars 1871 au 132e et continua sous la Commune. Il était délégué au cercle de son bataillon qui s’était constitué en Comité insurrectionnel de Levallois-Perret et fut blessé le 22 mai dans le parc Gouvion-Saint-Cyr.
Le 19e conseil de guerre le condamna, le 26 janvier 1872, à dix ans de détention. Incarcéré à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) le 11 décembre 1872. Peine remise, sauf surveillance de la police, le 1er septembre 1876 ; la surveillance elle-même fut remise le 23 août 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51589, notice AVIEZ Fidèle, Aimable, Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/778. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 2123.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément