BACQUET Achille, Joseph

Né le 19 avril 1835 à Ivry (Seine, aujourd’hui Ivry-sur-Seine, Val-de-Marne), mort le 7 juillet 1902 à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) ; tonnelier et marchand des quatre saisons, puis blanchisseur ; communard.

Achille Bacquet était le fils de Joseph, Antoine, Augustin Bacquet, né à Cambrai (Nord), tonnelier, et d’Augustine, Désirée Aniard, également originaire de Cambrai, couturière. Il était l’aîné d’une fratrie de trois garçons.
Il demeurait à Clichy-la-Garenne (Seine, Hauts-de-Seine), 109, route de la Révolte. En septembre 1862 il avait épousé Adélaïde, Victoire Hervé, blanchisseuse, à Boulogne-Billancourt. Ils eurent ensemble quatorze enfants. En 1866, il travaillait comme blanchisseur.
Durant le 1er Siège de Paris il appartint à la 4e compagnie du 26e bataillon de la Garde nationale ; il fut élu sergent-fourrier, puis lieutenant. En avril, il devint capitaine et paraît avoir pris le commandement de son bataillon. Le 9 avril, à Neuilly, ce bataillon participa à un engagement sérieux. Bacquet se réfugia chez un marchand de vins, quitta Paris le 18 avril, et se retira à Bruxelles.
Le 6e conseil de guerre le condamna à un an de prison, le 13 juillet 1872.
Il mourut à son domicile conjugal, 6 rue de l’Espérance, à Gennevilliers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51634, notice BACQUET Achille, Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 juillet 2021.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/783. — Données des sites Filae et Généanet. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément