BAINSE Pierre, Louis

Né le 28 octobre 1819 à Paris ; estampeur ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Pierre Bainse était garde pendant la Commune de Paris au 241e bataillon fédéré, il fut blessé en mai 1871 d’un coup de feu au bras gauche et condamné, le 12 février 1872, à la déportation simple. Il fut débarqué à Nouméa le 5 novembre 1872, puis sa peine fut commuée en six ans de détention le 4 janvier 1877. Il fut incarcéré le 9 octobre 1877 à Belle-Île-en-Mer (Morbihan). Gracié le 21 novembre 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51683, notice BAINSE Pierre, Louis , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/827 et BB 27. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 2816. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément