BALMADIER Alphonse, dit Garibaldi

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 22 avril 1833 ; garçon de lavoir ; domicilié 52, rue Basfroi (Paris, XIe arr.) ; communard.

Alphonse Balmadier était marié et père de deux enfants. Il servit pendant la Commune de Paris comme artilleur à la 5e batterie de la XIe légion fédérée. Il réussit à échapper à la répression. Les témoignages relevés contre lui par la justice versaillaise mentionnent que pendant la Semaine sanglante, il était à cheval à la défense de la barricade de la rue Basfroi et de la rue de la Roquette.
En juillet 1871, il fut expulsé de son logement pour non-paiement du loyer et en septembre, il travailla au lavoir de la rue Delaître dans le XXe arrondissement sous le nom de Canrobert. Le 4e conseil de guerre le condamna, le 22 avril 1873 par contumace, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il fut amnistié le 12 mai 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51724, notice BALMADIER Alphonse, dit Garibaldi par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 octobre 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 4e conseil GR 8 J 138 (981). — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément