BAPSUBRA Jean, Achille

Né le 31 décembre 1827 à Toulouse (Haute-Garonne) ; demeurant à Paris ; communard.

Ouvrier chapelier puis greffier à la prison Saint-Lazare avant le 18 mars 1871, Jean Bapsubra devint sous la Commune de Paris garde au magasin général des prisons de la Seine annexé à la prison Saint-Lazare.
Devant la cour d’assises (11 décembre 1871) il fut présenté comme ivrogne, pillard et menant joyeuse vie avec son directeur, Hesse. Arrêté, confié à une maison de santé pour « démence alcoolique », il prit la fuite. Il se réfugia en Belgique, où son arrivée était signalée à Anderlecht en mai 1872. Il quitta cette même ville en 1876 pour s’installer à Chênée. Il fut gracié le 5 juin 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51751, notice BAPSUBRA Jean, Achille , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/867. — Gazette des Tribunaux, 14 décembre 1871. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément