BARGUET Auguste

Né le 23 décembre 1839 à Fismes (Marne) ; chapelier ; communard.

Le père d’Auguste Barguet était Pierre, Auguste Barguet, couvreur, né à Bazoches-sur-Vesles (Aisne) ; sa mère, Julie Viellard, née elle aussi à Fismes, était couturière. Le couple avait sept enfants (dont quatre garçons), Auguste étant le deuxième de la fratrie.
Il était célibataire et demeurait à Paris, 49, rue des Gravilliers (IIIe arr.).
Simple garde à la 2e compagnie de marche du 239e bataillon de la Garde nationale pendant le 1er Siège, il continua sous la Commune de Paris et fut élu caporal le 1er avril 1871. Vers le 20 de ce mois, il alla au fort de Bicêtre et y resta jusqu’au 5 mai. Il se rendit alors au fort d’Ivry et 24 heures au Moulin-Saquet ; il rentra à Paris le 25 mai, et fut fait prisonnier le 28 à la barricade de la rue Saint-Ambroise, XIe arr.
Le 19e conseil de guerre le condamna à trois ans de prison et dix ans de privation de ses droits civiques. Le reste de la peine, sauf la privation de ses droits, lui fut remis le 11 mars 1874.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51852, notice BARGUET Auguste , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 juillet 2021.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/763. — Données du site Généanet. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément