BARTHE Étienne

Communard

Délégué à l’inspection des écoles et au service des logements pour la mairie du Ve arr. pendant la Commune de Paris, Étienne Barthe fut condamné, le 13 février 1874, à deux ans de prison, et détenu à la maison centrale de Landerneau (Finistère). Sa peine fut réduite de six mois, le 30 avril 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51961, notice BARTHE Étienne , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/803.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément