BAS Charles, Louis

Né le 24 février 1824 à Dole (Jura) ; ouvrier chapelier ; adhérent de l’AIT ; communard.

Charles Bas était marié, père de trois enfants. Il était membre de l’Association Internationale des Travailleurs et orateur du club Marguerite, église Sainte-Marguerite, XIe arr. Le dernier domicile de Charles Bas connu avant 1871 était le 27 passage de la Forge-Royale, à Paris, XIe arr.
Il fut secrétaire de la mairie du XIIe arrondissement, à Paris, durant la Commune.
Par contumace, le 5e conseil de guerre condamna Bas, le 11 octobre 1872, à la peine de mort.
Les renseignements recueillis sur sa conduite antérieurement à la Commune sont « très mauvais à tous les points de vue ». Ce jugement défavorable est motivé par trois condamnations : quinze jours de prison pour vagabondage, Paris, 11 mars 1840 ; deux mois de prison pour vagabondage, Paris, 9 juin 1841 ; dix-huit mois de prison pour vol, Paris, 11 février 1841.
La notice contumax du 19 avril 1879 s’exprime à son sujet comme suit : « C’est un homme de désordre, partisan dévoué de la Commune, d’un caractère violent et irascible. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51988, notice BAS Charles, Louis , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/850, n° 7714. — Arch. Min. Guerre, 5e conseil. — Arch. PPo., listes de contumaces et listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément