JOLY Albert

Par Pierre Vincent

Né le 24 avril 1922 à Rennes (Ille-et-Vilaine), décédé ; ouvrier du Matériel ; secrétaire du secteur CGT des cheminots de Rennes (Ille-et-Vilaine) de 1973 à 1977.

Fils d’un travailleur de l’Arsenal de Rennes et d’une mère sans profession, Albert Joly obtint le certificat d’études primaires, puis devint plombier-chauffagiste. Réfractaire au Service du travail obligatoire (STO), il entra dans la clandestinité de 1942 à 1944 et participa à la Résistance.
Il entra à la SNCF le 13 avril 1945 aux ateliers de Rennes comme auxiliaire, puis il fut ouvrier et termina sa carrière comme ouvrier qualifié principal en 1977.
Il suivit un parcours militant local, régional et auprès du directeur. Il devint délégué à plusieurs niveaux, accéda au poste de secrétaire général adjoint du syndicat puis, de 1973 à 1977, à celui de secrétaire général du secteur CGT des cheminots de Rennes. Il fut également membre de la commission exécutive fédérale. Après sa retraite, il devint responsable de la section des retraités de Rennes.
Militant interprofessionnel, il prit des responsabilités à l’Union locale de Rennes et à l’Union départementale d’Ille-et-Vilaine. Il fut adhérent du PCF.
Marié avec une employée des PTT, il était père d’un enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5201, notice JOLY Albert par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 19 janvier 2012.

Par Pierre Vincent

SOURCE : Arch. Fédération CGT des cheminots.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément