BATAILLE Victor

Né le 20 octobre 1852 à Vincennes (Seine, Val-de-Marne), y demeurant ; monteur en bronze ; communard.

Durant le 1er Siège de Paris, il était sergent-fourrier au 99e bataillon, qui, avec le 49e, composait la garde nationale à Vincennes. Il y resta après le 18 mars 1871, lorsque le général Ribours, commandant le fort, eut pris la fuite et que les deux commandants des 49e et 99e bataillons eurent démissionné. Le 20 mars, la garde nationale occupa le fort ; début mai, Bataille fut nommé sous-lieutenant. Il signa à la fin du mois la lettre du colonel Faltot remettant le fort aux troupes prussiennes.
Le 3e conseil de guerre le condamna, le 13 juin 1872, à un an de prison. Victor Bataille était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52029, notice BATAILLE Victor , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 juin 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/766.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément