BATON Louis

Né le 4 juin 1843 au Pont-de-Beauvoisin (Isère). Menuisier, Louis Baton habitait chez sa mère, à la Guillotière (Rhône), 87, rue Montesquieu. Participant à la Commune de Lyon.

Il participa à l’insurrection communaliste de Lyon, le 30 avril 1871. Il fut poursuivi pour avoir été vu, les armes à la main, près de la mairie de la Guillotière, et avoir alerté les insurgés au moment où la troupe intervint.
Auparavant, il figurait parmi les militants radicaux de Lyon. Le 4 septembre 1870, jour de la chute du Second Empire, il délivra Andrieux, le futur procureur général alors emprisonné politique. Il apparaît dans son action comme ayant été un adversaire de l’Internationale : il fit en effet éliminer Albert Richard, dirigeant de la section locale de l’AIT, du comité de Salut public installé à l’Hôtel de Ville, et s’opposa à la tentative de coup de main sur l’Hôtel de Ville, tentative dirigée par Bakounine et Cluseret, le 28 septembre 1870.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52047, notice BATON Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 juin 2021.

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, série R, conseil de guerre de 1871, liasse A à C. — Dr Crestin, Souvenirs d’un Lyonnais, Lyon, 1897, pp. 48, 63, 129.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément