BAVOUS Claude, Jean

Né le 27 février 1837 à Lyon (Rhône) ; communard.

Soldat rappelé à l’activité comme ancien militaire et incorporé au 15e régiment de ligne, Claude Bavous passa au 106e lors de la fondation de ce régiment, puis s’absenta, le 9 février 1871, et ne reparut plus. Au début d’avril, il se faisait incorporer dans la compagnie dite des Éclaireurs de l’Hôtel de Ville.
Le 1er conseil de guerre le condamna, le 20 mai 1872, à la déportation simple et à la dégradation militaire, peine commuée, le 4 mars 1878, en sept ans de détention, puis remise le 15 janvier 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52136, notice BAVOUS Claude, Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/775 et H colonies 71. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément