BAZILE Alphonse

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 14 décembre 1830 à Paris (Xe arr. ancien) ; peintre en bâtiments décorateur ; domicilié à Vanves ; communard.

Fils d’un mécanicien, Alphonse Bazile qui était marié et père de trois enfants, travailla comme peintre décorateur au Chemin de fer d’Orléans à Bordeaux.
Il s’engagea dans le 41e bataillon de la garde nationale pendant le Siège de Paris et fut élu lieutenant dans la 6e compagnie. Il était domicilié à Vanves (Seine), 14, passage Legrand et 91, rue de l’Ouest (XIVe arr.) pendant la Commune. Il continua de servir après le 18 mars 1871 et fut condamné par contumace le 30 septembre 1873 par le 4e conseil de guerre à la déportation en enceinte fortifiée pour « avoir exercé un commandement dans des bandes armées ».
Il se réfugia en Suisse où il séjournait en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52164, notice BAZILE Alphonse par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 février 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Paris, D2R4 65. — Arch. Min. Guerre, GR 8 J 149 (1330). — Arch. Nat., BB 24/850, n° 6636. — Arch. fédérales Berne (Suisse). Flüchtlinge. Carton 53, cote actuelle. — Lucien Descaves, Philémon, vieux de la vieille, 1922, p. 258.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément