BEAUDOIN Firmin, Joseph

Né le 5 mars 1842 à Nouvion (Aisne) — qui correspond certainement à Nouvion-en-Thiérache ; demeurant à Paris, passage Montier (cité Monthiers, IXe arr. ?) ; menuisier ; communard.

Firmin Beaudoin était célibataire. Pendant le 1er Siège de Paris, il fut garde au bataillon du génie auxiliaire ; après l’armistice, il aurait été commissionnaire aux gares de chemin de fer jusqu’à fin avril 1871 ; puis, jusqu’au 20 ou 21 mai, il aurait travaillé aux fortifications, et du 21 au 27 serait resté chez sa mère ; il fut arrêté le 28 dans la rue. Le 3e conseil de guerre le condamna, le 26 août 1872, à cinq ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52186, notice BEAUDOIN Firmin, Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/800.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément