BEAUVAIS Théophile, Polynisse

Né le 27 mars 1851 à Sées (Orne) ; demeurant à Paris, 11, rue du Marché (Xe ou XVIIIe arr. ?) ; peintre en bâtiment ; communard.

D’un père cultivateur, Théophile Beauvais avait une sœur blanchisseuse à Sées. Il était célibataire.
Pendant le 1er Siège de Paris, il fut garde au 131e bataillon de la Garde nationale ; du 3 mars au 15 avril 1871, il travailla et affirma n’avoir pris aucune part à la Commune ; toutefois, des témoins déclarèrent l’avoir vu en uniforme. Théophile Beauvais fut blessé à la jambe lors de l’entrée des troupes et arrêté à l’ambulance de la rue de Turbigo.
Le 17e conseil de guerre le condamna, le 17 mai 1872, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52232, notice BEAUVAIS Théophile, Polynisse , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/788.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément