JOUANIN René

Par Jean-Claude Guillon

Né le 10 juin 1923 à La Chapelotte (Cher) ; tourneur sur métaux ; délégué CGT au comité mixte (1950-1973) ; membre du comité national de la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) de 1955 à 1975 ; membre du Comité directeur olympique et sportif de la Région Centre (1971-1992) ; militant communiste.

Originaire du Cher, René Jouanin résida à Tours (Indre-et-Loire) à partir de 1925. Après des études à l’école supérieure Paul-Louis Courrier (aujourd’hui lycée), il entra à l’école d’apprentissage de la SNCF. Devenu tourneur sur métaux aux ateliers de Tours, il fit son service militaire en Allemagne, de mars 1945 à avril 1946, dans un centre de récupération de matériel. De retour à la SNCF, il travailla au Magasin général de Saint-Pierre-des-Corps du 1er janvier 1950 jusqu’à sa retraite le 31 juillet 1978. Il fut titulaire de la Médaille d’or des chemins de fer.

René Jouanin adhéra à la CGT en 1944 et fut délégué au comité mixte de son entreprise de 1950 à 1973. Il fut surtout un militant sportif. Membre du Patronage laïque Paul-Bert à Tours depuis 1938, pratiquant le basket et l’athlétisme, il consacra beaucoup de temps à ses activités sportives. De 1947 à 1953, il fut responsable du Basket à la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT), de 1953 à 1965 secrétaire du comité régional FSGT, en 1966 président de la Ligue du Centre FSGT, tout en étant membre de son comité national de 1955 à 1975.

René Jouanin exerça également des responsabilités au Patronage laïque Paul-Bert, dont il fut le trésorier de 1953 à 1967, puis le président de 1968 à 1994. En même temps, il fut animateur du Centre d’initiative sportive pour enfants de six à douze ans, jusqu’en 2001. Il fut aussi membre du Comité directeur olympique et sportif de la région Centre de 1971 à 1992. Il fut titulaire de la Médaille d’or de la Jeunesse et des sports.

Son activité politique fut également intense. Adhérent du Parti communiste à partir de 1946, il fut membre du comité de section des cheminots de 1960 à 1970 et, à plusieurs reprises entre 1950 et 1970, membre du comité et du bureau fédéral. Il fut candidat sur la liste du Parti communiste aux élections municipales de Tours en 1965, candidat à l’élection cantonale de Neuvy-le-Roi (Indre-et-Loire) en 1973 et conseiller municipal à Notre-Dame-d’Oe (Indre-et-Loire) de 1977 à 1983.

En 2002, il résidait à Notre-Dame-d’Oe.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5224, notice JOUANIN René par Jean-Claude Guillon, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 7 juin 2011.

Par Jean-Claude Guillon

SOURCES : Comités fédéraux du PCF. — La Voix du peuple de Touraine. — Entretien avec René Jouanin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément