BÉCUÉ Lucien, Louis

Né en avril 1854 à Paris et y demeurant, 4, rue Hérold (Ier arr.) ; teinturier ; jeune communard.

Bécué était célibataire. Enrôlé volontaire, au début de l’insurrection, dans la 4e compagnie de marche du 72e bataillon de la Garde nationale, il fut fait prisonnier avec son frère, le 21 mai 1871, sur le pont de Grenelle en revenant, dit-il, de voir un de ses amis.
Sa mère avait été condamnée à huit ans de travaux forcés pour vol ; son père, compromis, avait été acquitté. Le 4e conseil de guerre le condamna, le 6 février 1872, à quatre ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52259, notice BÉCUÉ Lucien, Louis , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/788.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément