BELIN Armand, Victor

Né le 22 juin 1849 à Vanves (Seine) ; demeurant à Paris ; employé ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Armand Victor Belin était frère de Paul, Léon, François Belin. Il était célibataire.
Le 18 mars 1871 au soir, le régiment dont il faisait partie (le 109e régiment de ligne) fut dirigé sur Versailles ; Armand Belin ne suivit pas et se rendit à Vanves chez son frère ; il se fit ensuite incorporer à la 1re compagnie de marche du 46e bataillon de la Garde nationale et y fut peut-être capitaine ; son frère appartenait à la même compagnie ; ils allèrent, le 20 mai, à Passy et il fut arrêté le 23.
Le 2e conseil de guerre le condamna, le 20 février 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée, avec dégradation militaire ; sa peine lui fut remise le 15 janvier 1879 et il rentra par le Navarin ; en Nouvelle-Calédonie, il faisait partie, dit-on, de « la Tierce », société secrète de déportés.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52298, notice BELIN Armand, Victor , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/740 et H colonies 71. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément