BELLENGER Henri

Né le 26 mai 1838 à Rouen (Seine-Maritime) ; mort le 1er décembre 1892 à Galatz (aujourd’hui Galați, en Roumanie) ; journaliste ; communard.

Henri Bellenger était journaliste au Vengeur de Félix Pyat et au Cri du Peuple de Vallès pendant la Commune de Paris. Il collabora également au Journal officiel de la République française sous la Commune. Le 3 avril 1871, après la sortie manquée, il appelait à la lutte : « Nous allons rompre une bonne fois, je l’espère bien, avec la tradition magnanime et pitoyable du passé... Pas de pitié... Il faut écheniller l’arbre, balayer le sol, nettoyer la place pour établir sur une base solide l’édifice glorieux de notre jeune Révolution ». Et le 8 avril, prônant l’éducation « professionnelle et intégrale », il souhaitait des passages alternés de l’école à l’atelier.

Il habitait alors place de l’École-de-Médecine ; c’est là que son ami Vuillaume le retrouva, parmi les fusillades, en mai ; tous deux se cachèrent dans une propriété de Seine-et-Marne, puis gagnèrent le Jura et, de là, après maintes péripéties, le pays de Vaux : Bellenger, arrêté à Chaumont, faute de papiers, fut interrogé par un commissaire qui l’avait rencontré auparavant à Châteauroux, mais ignorait son rôle sous la Commune et timbra son billet...
Parvenu à Genève, il collabora avec Vallès à un drame sur la Commune, resté inédit ; en 1872-1873, il était à Lausanne où, avec d’autres Communards, il travailla à la liquidation de la compagnie de chemins de fer de la Suisse occidentale ; en 1876, il était en Angleterre et écrivait Londres pittoresque et la vie anglaise.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52321, notice BELLENGER Henri, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 juin 2020.

ŒUVRE : En collaboration avec Massenet de Marancour et M. Vuillaume, Hommes et Choses du temps de la Commune. Récits et portraits pour servir à l’histoire de la première révolution sociale, t. I, 1871, 234 p.

SOURCES : Le Vengeur, 3 et 8 avril 1871. — M. Vuillaume, Mes Cahiers rouges au temps de la Commune, Club français du Livre, Paris, 1953. — La Comune di Parigi, Feltrinelli Editore, Milano, 1957 (G. Del Bo). — Michel Cordillot (coord.), La Commune de Paris 1871. L’événement, les acteurs, les lieux, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, janvier 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément