BETTOU Jacques

Né le 3 mai 1829 à Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne), demeurant à Paris ; maçon ; communard.

Jacques Bettou était marié et père de deux enfants. Il avait abandonné femme et enfants et vivait en concubinage.
Pendant le 1er Siège de Paris, il appartint à la 6e compagnie sédentaire du 212e bataillon de la Garde nationale et continua sous la Commune. Le 2 mai 1871, il suivit sa compagnie à Vanves et fut fait prisonnier le 5 mai.
Le 13e conseil de guerre le condamna, le 31 janvier 1872, à cinq ans de détention et à la dégradation civique ; remise lui fut faite de sa peine le 19 mai 1875.
Le nom du condamné est parfois déformé en Hetaut ou Netaut.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52769, notice BETTOU Jacques , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 novembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/739. — Arch. Dép. Haute-Vienne, M 3201.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément